Quand doit-on se rendre au contrôle technique?

L’examen de votre véhicule doit s’effectuer régulièrement pour vérifier qu’il répond toujours aux exigences légales. Cela est indispensable pour assurer votre sécurité ainsi que celle des autres usagers de la route. Plusieurs types de contrôle technique sont donc rendus obligatoires. Quels sont-ils ?



Le premier contrôle technique automobile


Votre véhicule est neuf ? Alors, vous devrez le présenter pour la première fois au contrôle technique juste avant son 4e anniversaire (en se basant sur la date à laquelle il a été immatriculé en Belgique).

Dès ce premier examen, plusieurs éléments sont vérifiés :
1. Identification du véhicule
Vérification de la présence à bord des documents obligatoires, de leur validité et de leur conformité au véhicule présenté

2. Inspection environnementale
Les émissions de votre véhicule sont vérifiées (en fonction du véhicule)

3. État mécanique et fonctionnement des composants du véhicule
Dispositif de freinage
Éclairage, dispositif réfléchissant et équipement électrique
Direction et système de direction
Essieux, roues, pneus et suspensions
Châssis et accessoires du châssis
Carrosserie
Champ de vision

Le contrôle technique annuel


Après votre première visite, vous devrez vous rendre chaque année au contrôle technique avec votre voiture. C’est ce qu’on appelle le contrôle périodique annuel.

Si après le premier contrôle périodique, votre véhicule répond à certains critères, vous pourrez attendre 2 ans avant de le repasser. Ces critères sont les suivants :
Le véhicule n’a pas plus de 6 ans
Il a parcouru moins de 100.000 km
Il est présenté dans les temps
Il a obtenu directement son certificat vert
La masse maximale autorisée d’une remorque éventuelle ne doit pas dépasser 750 kg.

Si votre voiture ne répond pas à au moins un de ces critères, vous ne pourrez pas bénéficier du contrôle bisannuel.

Pour les véhicules recalés : la revisite


Dans certains cas, votre contrôle technique automobile annuel peut déboucher à un certificat rouge (véhicule recalé) ou vert à validité réduite à 3 mois (véhicule qui nécessite des réparations à faire dans les 3 mois sinon il est recalé). Cela signifie que vous allez devoir effectuer un nouvel examen plus rapidement que prévu, à savoir une revisite.

En effet, ces certificats reprennent les éléments de votre véhicule qui ne satisfont plus les règlementations légales. Vous serez donc dans l’obligation de les remettre à niveau pour espérer pouvoir continuer à utiliser votre véhicule sur le long terme.

Une revisite dans les temps et dans le même centre de contrôle est ensuite impérative. Lors de celle-ci, les points qui ont fait défaut sont revérifiés. Un certificat vert vous est remis s’ils sont bel et bien réparés.

Si vous vous présentez trop tard à votre revisite, vous devrez repasser un contrôle technique automobile complet.

Le contrôle technique « vente »


Si vous souhaitez vendre votre voiture, vous êtes obligé de la présenter à un contrôle technique spécifique : le contrôle « vente ».

Lors de celui-ci, vous recevrez le document rose de demande d’immatriculation (à remettre à l’acheteur) ainsi que le Car-Pass (document qui garantit officiellement le kilométrage réel du véhicule).

S’il s’agit d’un transfert d’une plaque d’immatriculation entre conjoints, membres d’un couple cohabitants légaux ou d’une passation d’un parent à un enfant (la demande d’enregistrement se fait via l’assureur), une inspection de véhicule d’occasion n’est pas nécessaire.

Le processus se fait en 4 étapes :
L’identification du véhicule
L’inspection du véhicule
La vérification des documents fournis
Le paiement de l’ “inspection d’occasion”

Le contrôle après accident


Suite à un accident dans lequel votre véhicule a été impliqué, un expert peut vous contraindre à passer un contrôle technique automobile spécifique « après accident ». Celui-ci est obligatoire dès qu’une pièce cruciale pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route est détériorée.

Autres inspections


Le controle LPG
Le crochet d’attelage

Vous voulez plus d’informations sur le contrôle technique ou trouver le centre le plus proche de chez vous ? N’hésitez pas à consulter le site du GOCA.